dimanche 11 décembre 2011

Shampoing au shikakaï !

Aujourd'hui, j'ai fait un shampoing au shikakaï. Il s'agit d'une poudre de plante que l'on mélange à de l'eau chaude, et qui forme un shampoing liquide parfait pour tous types de cheveux. Shikakaï signifie littéralement "fruit à cheveux", il s'inscrit tout comme la noix de reeta dans la longue tradition ayurvédique. Il provient des cosses du fruit de l'arbre acacia concinna, qui sont séchées puis broyées. Encore un soin/shampoing naturel vraiment abordable.
Ma préférence porte sur le shikakaï de la marque Aromazone,
que je trouve plus efficace au niveau lavage que d'autres marques qui sont pourtant très bien pour d'autres produits :)
Raaah le shikakaï <3

Juste après le shampoing au shikakaï

Le shikakaï est très doux, il possède des vertus anti pelliculaires, il aide à la croissance de la chevelure, et il ne décape pas le cheveu de sa pellicule protectrice, contrairement aux shampoings traditionnels, et il donne du volume à la chevelure. Comme le shampoing aux noix de reeta ( voir shampoing aux noix de lavage ), ce shampoing ne mousse pas. Dans un shampoing, ce n'est pas la mousse qui lave, elle n'est là que pour faire joli. Le shikakaï a une odeur caractéristique, que certains n'apprécient pas, qui est très forte dès qu'on ajoute l'eau, mais qui s'adoucit après quelques minutes, et qui ne reste pas sur les cheveux. J'aime bien rajouter de la poudre de rose pour adoucir le parfum :) Après un shikakaï, nul besoin de démêlant, il s'en charge très bien et adoucit la fibre du cheveu.
Je dirais qu'il est très bien pour les cheveux normaux et les cheveux secs car il est très doux, très bien pour les cheveux gras aussi car ne décape pas le cuir chevelu. J'aime bien le mélanger à la noix de reeta, et à d'autres poudres ayurvédiques, ou encore en ajouter dans mes shampoings aux oeufs

Donc, pour faire un shampoing, on prend entre deux et quatre cuillères à soupe de poudre (attention c'est une poudre très volatile, qui peut faire tousser ou éternuer si on en fait voler dans la pièce), qu'on mélange à de l'eau chaude (un demi litre?), on mélange bien, on laisse infuser 10 minutes, on passe le mélange dans une petite passoire fine, de manière à éliminer les gros grains qui seraient très désagréables sur la tête, on peut aussi filtrer au travers d'un torchon (on fait une petit boule avec le mélange, qu'on presse pour faire sortir le liquide), dans tous les cas, on obtient un liquide fluide et brun chocolat :)

Juste après le shampoing au shikakaï
 
Il faudra éviter de rajouter des huiles essentielles ou végétales dans le mélange par contre. Le shikakaï étant un shampoing trèèès doux, il se peut que selon vos dosages, il perde son efficacité car il serait trop occupé à se battre avec l'huile essentielle, au lieu de laver vos cheveux =D
Oui le shikakaï c'est comme les oeufs (voir mon shampoing au jaune d'oeuf), c'est un fainéant :) Donc il faut faire des tests et ne pas se décourager si ce n'est pas parfait la première fois. On peut y ajouter plein d'actifs non gras tels que d'autres poudres, du gel d'aloe vera, du miel... Un shikakaï ne pourra pas laver un bain d'huile, donc à éviter (préférez le shampoing aux noix de lavage (reeta) pour cela ou un shampoing bio classique). Il gaine et protège les cheveux dans tous les cas !

On applique donc le liquide sur cheveux mouillés, on fait trèèèès attention de bien fermer les yeux car c'est une horreur sans nom dans les mirettes... O.o on repartit bien partout sur le cuir chevelu, on en met un peu par ci, on masse doucement sans emmêler les cheveux, on en met un peu par là, on masse doucement, il faut bien que ça pénètre partout sur le cuir chevelu.
Comme avec tous les shampoings, je conseillerais d'éviter les pointes, de mes maintenir hors de portée du shikakaï pendant le massage car comme avec tous les shampoings, elles s'assèchent plus facilement que le reste de la chevelure. Elles profiteront bien assez du soin quand vous relâcherez la chevelure et que tout coulera sur elles avant le rinçage.
Comme pour tous les shampoings naturels, la texture du liquide n'a rien à voir avec celle des shampoings du commerce qui sont plein d'agents de textures et de étou étou, qui sont souvent néfaste hélas pour la santé du cheveu ( étouffants, décapants...). Ne pas prendre peur si on sent des mini grains , on rince bien soigneusement, et en profondeur, et hop ça part avec l'eau de rinçage.On a même droit à un petit gommage improvisé.

Juste après le shampoing au shikakaï

Le mieux, comme toujours, c'est d'alterner avec d'autres produits, de faire ses mélanges, car le cheveu et le cuir chevelu aiment la variété ! Et moi aussi.
Comme avec mes autres produits végétaux, j'ai l'impression de partager quelque chose avec la nature quand je les utilise :)

------------
Vous verrez en commentaire une référence au shampoing à la farine de pois chiches,
eh bien j'ai testé et c'est pas mal ! :}
J'en ai fait un article du coup : Le shampoing à la farine de pois chiche.
:}

5 commentaires:

  1. pour les cheveux gras, une recette italienne:
    dans un verre d'eau tiède, 2 cuillères à café de farine de pois chiches
    en mouiller les cheveux secs, masser, rincer

    c'est efficace, quoique les particules se détachent des cheveux au séchage, et énergique comme action lavante (à réserver aux cheveux normaux à gras)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chamane, merci pour ce message, je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas le voir avant!
      C'était prévu d'essayer la farine de pois chiche, mais à chaque fois mon regard est attiré par autre chose, dans le magasin bio, et je repars sans :)
      Mais oui un jour je ferai un shampoing à la farine de pois chiche, et j'en ferai un article si cela me plait bien !
      Merci pour toutes tes interventions Chamane :)
      J'espère que tu verras un jour cette réponse tardive !
      Passe une très bonne journée!

      Supprimer
    2. C'est chose faite maintenant, j'ai (enfin) testé le shampoing aux pois chiches, et j'ai adoré :}
      Et comme promis j'en ai fait un article ! Merci pour l'astuce :}
      http://damesilu.blogspot.fr/2013/06/shampoing-farine-pois-chiche.html

      Supprimer
  2. sympa ta page :)

    j'utilise le shikakai depuis deux mois maintenant et je vais rajouter avec de la poudre d'ortie puis du gel d'aloe vera (cb de pression mets tu toi ?)
    et je voudrai y ajouter de la protéine de riz pour le volume mais je ne sais pas si je peux et surtout cb de gouttes :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour :) Merci bien ! :)
      Très bonne idée la poudre de riz et l'aloe vera !
      Je n'utilise plus d'aloe vera, mais quand c'était le cas, je chargeais la mule, je devais en mettre une dizaine de pressions peut être... Sauf que je n'ai jamais vu d'effet flagrant ^^'
      Sinon, la protéine de riz, je n'ai jamais testé... Je ne saurais te conseiller.

      Certains mettent du lait dans leur shikakai, moi j'y mets un jaune d'oeuf des fois :3

      Bonne tambouille ! :D

      Supprimer